Bratsch

Bratsch est un groupe français fondé en 1975 par Dan Gharibian et Bruno Girard, rejoints quelques années plus tard par Pierre Jacquet, François Castiello et Nano Peylet. Issus du free-jazz, ces musiciens partagent la même admiration pour les rythmes klezmer, tsiganes, d'Europe de l'est. Pratiquement toujours en tournée, ils ont composé de nombreux et superbes albums aux sonorités toujours entraînantes, mélodiques, sur des sujets graves ou joyeux.

Nous ne sommes pas des vrais musiciens traditionnels, dit François Castiello. En France, nous n'avons pas de tradition musicale très riche, alors que, dans les musiques roumaines, yougoslaves, bulgares, il y a des choses extraordinaires à découvrir au niveau de l'expression et du jeu. Nous, nous sommes devant ces musiques un peu comme pouvaient l'être des musiciens européens blancs devant le jazz dans les années 50.

Bratsch fait un voyage dans les gestes, les atmosphères, le rêve. Leur musique et leur spectacle naviguent dans le mythe : le mythe du village lointain, le mythe de la migration, le mythe de la “tsiganie”. ”Nous sommes des rêveurs. Nous fantasmons beaucoup la musique. Les gens de là-bas ne la jouent pas comme ça. J'ai joué récemment avec une fanfare de Macédoine: ils jouent aux répétitions, avant les répétitions, après les répétitions, ils vont jouer dans la rue dès le réveil, ils jouent encore après le concert. Ils ne jouent pas seulement pour des gens assis devant la scène.

Anecdote

Le “bratsche” est un violon alto à trois cordes, à chevalet plat, utilisé par les Tsiganes en pizzicato pour jouer des accords d'accompagnement, remplaçant ainsi la percussion en Roumanie et Hongrie. “Fais le bratsche”, signifie “Fais l'accompagnement”. C'est Pierre qui fait le bratsche dans le groupe; d'autres instruments tels que la guitare peuvent compléter cette rythmique.

Discographie

Site internet officiel

fr/bratsch.txt · Last modified: 2007/03/05 00:41 by matthieu1