Enki Bilal

Enki Bilal est né le 7 Octobre 1951 à Belgrade en Yougoslavie, six ans après la fin de la guerre, de père Yougoslave et de mère Tchèque. Son père était le tailleur du Maréchal Tito. Il passa dix ans de sa vie à Belgrade avant de s'exiler avec ses parents en France, à Paris.

En 1971, il rentre chez Pilote pour des illustrations (caricatures d'hommes politiques). Il y rencontrera Christin, avec qui il collaborera de nombreuses années pour des bandes dessinées qui connaîtront un succès énorme comme Les Phallanges de l'Ordre Noir, puis c'est en solo qu'il affirmera son style avec des albums comme La femme piège, La Foire aux Immortels et Froid Equateur (élu meilleur livre de 1993 par le magasine LIRE, tous genres confondus, une première dans l'histoire de la bande dessinée).

Puis Enki Bilal réalisa son premier film, Bunker palace hotel, en 1989 avec Jean-Louis Trintignant et Carole Bouquet. Il est possible qu'Emir Kusturica ait vu ce film : on voit dans une interview de 1992 que les deux artistes se connaissent et s'apprécient. On remarque en effet, des similarités entre Underground et Bunker Palace Hotel : des gens se retrouvent coincés dans un cave souterraine sans possibilité de sortir, sans nouvelles du monde extérieur, à part celles que veut bien fournir un obscur manipulateur…

En 1997, en France sort le deuxième film de Bilal : Tykho moon, co-écrit avec Dan Frank. On y retrouve Jean-Louis Trintignant accompagné par Julie Delpy, Joseph Leysen, Michel Picolli et Richard Bohringer. Parmi ses collaborations au cinéma, on peut également citer son travail sur les décors de La vie est un roman d'Alain Resnais, et Le Nom de la Rose de Jean-Jacques Annaud.

Enki Bilal alterne ses projets de films et de bandes dessinées, car à peine son film d'animation sorti (Immortel Ad Vitam), c'est l'album 32 Décembre, troisième volet de la quadrilogie du Sommeil du Monstre qui sort. Cette série se passe dans un futur proche, sur fond d'obscurantisme religieux, d'art moderne, de clonage humain et toujours en lien avec l'ex-Yougoslavie. L'histoire est somptueuse et complexe, et l'on peut penser qu'Enki a mis ses propres traits sur Nike (anagramme d'Enki) Hatzfeld, né à Sarajevo pendant les bombardements de sa ville en 1993.

Bandes dessinées

Achat en ligne :

Filmographie

Achat en ligne :

  • 2004 - Immortel (Ad vitam) : Amazon.fr
  • 1996 - Tykho Moon : Amazon.fr
  • 1989 - Bunker Palace Hotel (en coffret avec Immortel Ad Vitam) : Amazon.fr

Site internet

Un site très complet sur Enki Bilal : bilal.enki.free.fr

fr/enki_bilal.txt · Last modified: 2008/06/11 21:57 by matthieu1