Fanfare Ciocarlia

La Fanfare Ciocarlia (“rossignol” en roumain) c'est du brass band à la mode tsigane. Onze musiciens originaires d'un tout petit village de Roumanie ont un jour décidé de traverser les frontières munis de leurs cuivres. Trompettes, cors et tubas ont trouvé un immense écho dans tous les pays qu'ils ont parcourus, grâce à une musique d'une authenticité et d'une vigueur enthousiasmantes . Danses traditionnelles et rythmes de fête composent l'essentiel de leur répertoire. Inépuisables, ces artistes ont autant d'humour que de talent et ils peuvent jouer des heures, dans la rue comme sur une scène. On raconte même qu'ils auraient joué 20 heures de suite lors d'un mariage roumain !

La Fanfare Ciocarlia était l'invitée d'honneur lors du concert du Nouvel An du Nederlands Blazer Ensemble à Amsterdam, le 1 er janvier 2000. Ils ont mis un désordre tonitruant dans la mythique salle du Concertgebouw.

Coachés par les deux allemands d'Asphalt-Tango, le groupe roumain continue de parcourir le monde, de Tokyo à New York, en passant souvent par Paris, la Fanfare Ciocarlia continue de déverser ses notes à un rythme effrené et ont sorti leur 5ème CD en 2007 : “Queens & Kings”. On les a également vus dans le superbe film allemand Gegen die Wand (Head-On en VF), et un DVD vient de sortir contenant un concert et le magnifique reportage Iag Bari qui a gagné des prix dans plusieurs festivals.

Leurs derniers albums témoignent d'une inventivité et d'une fraîcheur spectaculaire. On y croise des reprises de chansons traditionnelles tsiganes (le superbe Lume Lume), des compositions originales, ainsi que des clins d'oeil aux clichés occidentaux (comme une étonnante reprise du James Bond Theme), et un hommage à Kusturica avec la chanson Sandala, que l'on trouve sur la B.O. de Chat Noir Chat Blanc.

Discographie

Site internet

fr/fanfare_ciocarlia.txt · Last modified: 2007/03/05 13:21 by matthieu1