La toison d'or

La toison d'or

Auteur Borislav Pekić (Борислав Пекић)
Titre original Zlatno Runo (Златно руно)
Editeur Agone
Langue français (traduit du serbo-croate par Mireille Robin)
Parution 2002, 2003, 2004, 2007 ?

Comment résumer une oeuvre aussi immense que celle de La Toison d'or ? Cinq siècles d’histoire mouvementée des Balkans sont livrés ici en une fantasmagorie littéraire qui retrace l’ascension sociale et la chute d’une puissante famille serbe d’origine aroumaine : une saga en sept volumes nourris de la mythologie qui accompagne l’errance de ce peuple et tourne en dérision les mirages de la société marchande. On revit dans des scènes qui vont du dramatique au cocasse, du grandiose au délirant, l'histoire des Balkans : les insurrections serbes, les conquêtes des Ottomans, la mort incroyable de Soliman le Magnifique, la formation de la Yougoslavie, les guerres, les révoltes, les négociations, les alliances, les trahisons, les migrations, les petites histoires dans la Grande Histoire.
Trois des sept volumes sont déjà disponibles, et procurent un tel souffle que l'on ne peut qu'attendre et saluer le superbe travail de traduction effectué par Mireille Robin, qui termine actuellement le 4ème volume de la saga, prévu pour sortir en 2007.

La lecture de la saga, même si elle n'est pas chronologique, doit être lue à partir du premier tome. Il serait dommage , en effet, de se priver de la grandiose introduction constituée par le premier registre de cette plongée dans l’histoire des Balkans, car Borislav Pekić y offre d’emblée un feu d’artifice époustouflant. Or donc, en janvier 1941, la famille Njegovan s’est réunie à Belgrade pour fêter Noël (orthodoxe). La guerre, qui ravage l’Europe, va bientôt toucher la Yougoslavie, et briser cette prodigieuse famille de financiers et d’industriels, issue d’une longue suite de colporteurs, trafiquants, négociants et autres marchands promenés par l’Histoire à travers les Balkans. L’aïeul préside l’assemblée : il s’appelle Siméon (« kyr », le Patron) comme tous les aînés de la famille Njegoyan depuis cinq cents ans. Il semble gâteux. Et, dans sa tête, alors que se prépare le désastre, tournoient les chroniques, dits, racontars, souvenirs et véridiques exploits de l’illustre dynastie – roman picaresque, à vrai dire. Répartie sur les sept “registres”, cette fantasmagorie jongle avec le temps et les styles, car tout s’embrouille dans la tête du vieux. Ou, du moins, tout paraît s’embrouiller…

A noter : Mireille Robin a reçu en novembre 2003, à l'occasion de la parution du deuxième volume de La Toison d'or, le prix Halpérine-Kaminsky « consécration », qui récompense « l'oeuvre d'un traducteur émérite ».

Achat en ligne :

  • Tome 1 : La Toison d’or (2002) Amazon.fr
  • Tome 2 : Les Spéculations de Kyr-Siméon (2003) Amazon.fr
  • Tome 3 : Les Profits de Kyr-Siméon (2004) Amazon.fr

A paraître :

  • Tome 4 : Les Nouveaux Profits de Kyr-Siméon (2007) Amazon.fr
  • Tome 5 : Les Procès de Kyr-Siméon
  • Tome 6 : Les Nouveaux Procès de Kyr-Siméon
  • Tome 7 : Les Derniers Comptes de Kyr-Siméon
fr/la_toison_d_or.txt · Last modified: 2007/03/24 12:09 by matthieu1